Kill Me Again (Kill me Sarah, Kill me AGAIN with love...)
(Chroniques égocentriques : The Soundtrack Of Your Life)
Radio-Blog   Caroline dit...    PUR VINYLE BABY !!!    Photoblog   KMS del.icio.us

jeudi, juillet 10, 2003

La Baule : 5ème jour

“Staring at the sea
Staring at the sand
Staring at myself
[...]I’m a stranger”

Cure : Killing an arab


Tu écris cela sur le balcon, face à la mer, surplombant la ville… grisonnante…
Contrairement à ce que tu espérais, le phénomène n'a pas disparu pendant la nuit. Il s'est accentué. Les couleurs de tous les objets sont de plus en plus pâles, ternes. Comme si l'on avait encore diminué le réglage des couleurs.

Dès ton réveil tu t'es rué sur le volet pour voir si tout était redevenu comme avant. Tu l'as remonté avec des gestes saccadés, impatient de savoir. Peine perdue. Les pins aux alentour étaient gris vert, les quelques toits de tuiles, d'un orange crasseux. Les voitures entraperçues sur la rue en contrebas ne laissaient transparaître leurs couleurs que sous un voile grisâtre. Même le tapis vert posé sur le balcon en fausse pelouse était d'un vert qu’on peut facilement qualifier de pisseux. Paradoxalement, le ciel, la mer, étaient une nouvelle fois d'un bleu profond, le soleil brillait de tout son éclat… jaune, classiquement, jaune. Le phénomène semblait les épargner.

Dans la rue, les personnes contrastent d'autant plus avec cet environnement fadasse, que leurs vêtements ont conservé toutes leurs couleurs, ainsi que leur peau.
MAIS QU'EST-CE QUI SE PASSE BORDEL?
Si tu avais un problème aux yeux, ou si ton cerveau était devenu incapable d'interpréter les couleurs, tu ne verrais pas le ciel bleu. Tu ne verrais pas les vêtements en couleurs !!! Alors quoi ???

A la plage cet après-midi, tout était presque gris, le sable aussi. Ce soir, les images à la télé avaient perdues une grande partie de leurs couleurs, même en forçant le réglage. L'écran de ton PC portable semble être en noir et blanc également. Et personne n'en parle, personne ne semble s'en apercevoir. Tu étais entouré de personnes âgées à la plage tout à l'heure (ces gens là ont un instinct grégaire particulièrement développé, la plage est immense mais ils viennent se coller à coté de vous…), tu épiais leurs conversations : pas un mot là-dessus. Ni dans le journal (tu as même feuilleté les feuilles à ragots régionales, rien). Rien non plus sur le journal de FR3 région. Rien de rien de rien. Tu n'oses pas questionner les gens, tu crains de passer pour un malade mental.

Il faut se rendre à l'évidence tu dois être le seul qui se rend compte de cela. Ce qui semble signifier que cela vient de toi. Tu dois être en train de devenir fou, c'est la seule explication plausible. Tu es inquiet. Que faire? Rentrer sur Paris pour te faire examiner par un spécialiste (mais quel genre de spécialiste?), attendre pour voir si les choses reviennent dans l'ordre? Tu n'as pas de mots pour décrire cette situation.
Tu as demandé à ta fille si elle voyait toujours les couleurs, elle t'a dit que oui. Mais l'imagination des enfants leur permet peut être de voir ce qui n'est plus. Tu ne sais plus...
Tu vas continuer à consigner par écrit tes observations sur ce curieux phénomène ou sur ta folie naissante. Dans tous les cas ton témoignage pourra être utile...

En couchant ta fille tout à l'heure, tu lui as lu Cendrillon. Les couleurs des illustrations semblent avoir disparues comme si le livre avait passé des années au soleil. Il est neuf, tu l'as acheté ce matin… Tu ne sais plus quoi faire, quoi penser… tu espères que demain tout ira mieux...

Kill Me Sarah | 16:45 |


Ego
Sexe : M / Age : 44
Profession : Aucun interet
Situation : Helplessly Hoping

14 jours à La Baule (Pdf)

This page in bad english
Mail me?
Playlist
Dresden Dolls : Dresden Dolls
Andrew Bird : The Mysterious Production Of Eggs
The Arcade Fire : Funeral
Rufus Wainwright : Want two
Nirvana : When the lights out
Eels : Blinking lights and other revelations
Beck : Guero
I am Kloot : Gods and monsters
The Smiths : The world won't listen
Hood : Outside closer
V.a : Golden apples of the sun
Jude : Sarah
Antony and the Johnsons : I'm a bird now
Black heart procession : 2
Lou Reed - John Cale : Songs for Drella
Pinback : Summer in abadon
Blonde Redhead : Melody of certain damaged lemons
Joy Division : Closer
Otis Redding : The definitive Otis
Links in new window ?
Blogs
Links
Blogonautes
Weblogues
Pitchfork
Popnews
Uncut
Mojo
Au fil de mes lectures
Liberation
Brave Patrie

archives