Kill Me Again (Kill me Sarah, Kill me AGAIN with love...)
(Chroniques égocentriques : The Soundtrack Of Your Life)
Radio-Blog   Caroline dit...    PUR VINYLE BABY !!!    Photoblog   KMS del.icio.us

mercredi, décembre 10, 2003

Au fin fond d'une arrière salle d'un café douteux. Une petite scène étriquée, sombre. Il y a une vieille tenture de velours pourpre accrochée au fond de la scène, poussiéreuse et mitée. La lumière blanche d'un projecteur antédiluvien troue l'épaisse fumée et vient déposer son rayon de lumière pale sur un drôle de type assis sur sa chaise avec sa guitare. Une tronche à faire peur au coin d'une impasse mal éclairée. Le type va chanter sa dernière chanson. Pour les rares clients qui sont encore là à cette heure avancée de la nuit. Ils sont aussi décrépis que l'endroit. Leur vie est aussi écaillée, aussi poisseuse que les murs et le plafond de la salle, leur âme aussi jaunie par la nicotine, aussi déglinguée que les banquettes. Ils ont posé leur cafard et leur misère à coté de leur verre pour se souvenir qu'il faut boire. Ils font traîner leur dernier verre avant d'aller tirer leur solitude sur le trottoir glacé.
Le type sur sa chaise commence à gratter sa guitare. La pale lumière du projecteur lui fait comme un halo autour de ses cheveux ébouriffés. Une voix éraillée, usée par le tabac, le whisky et un tas d'autres alcools, portant le poids de son existence, s'élève sur les accords paresseux de sa guitare. Le type à la drôle de tronche chante sa chanson. Sur une fille. Une fille qui n'est plus là bien sur, sinon il ne serait pas là non plus. Sur une fille qu'il a aimée. Qu'il n'oublie pas. Il espère toujours la voir, un soir, apparaître et s'asseoir sans enlever son manteau, sur le bord d'une chaise et le regarder, l'écouter chanter pour elle. Avant de repartir avec lui. Mais il sait qu'elle ne viendra jamais. On est en décembre. La St Valentin n'est pas pour tout de suite, mais il sait que le jour approche... alors il gratte sa guitare, pousse sa voix fatiguée jusqu'au bout de la nuit...
Et toi tu restes assis, dans la pénombre...

"To send me blue valentines
Like half forgotten dreams
Like a pebble in my shoe
As I walk these streets
And the ghost of your memory
Is the thistle in the kiss"

Tom Waits : Blue Valentines (Sur la Radio)

Kill Me Sarah | 10:25 |


Ego
Sexe : M / Age : 44
Profession : Aucun interet
Situation : Helplessly Hoping

14 jours à La Baule (Pdf)

This page in bad english
Mail me?
Playlist
Dresden Dolls : Dresden Dolls
Andrew Bird : The Mysterious Production Of Eggs
The Arcade Fire : Funeral
Rufus Wainwright : Want two
Nirvana : When the lights out
Eels : Blinking lights and other revelations
Beck : Guero
I am Kloot : Gods and monsters
The Smiths : The world won't listen
Hood : Outside closer
V.a : Golden apples of the sun
Jude : Sarah
Antony and the Johnsons : I'm a bird now
Black heart procession : 2
Lou Reed - John Cale : Songs for Drella
Pinback : Summer in abadon
Blonde Redhead : Melody of certain damaged lemons
Joy Division : Closer
Otis Redding : The definitive Otis
Links in new window ?
Blogs
Links
Blogonautes
Weblogues
Pitchfork
Popnews
Uncut
Mojo
Au fil de mes lectures
Liberation
Brave Patrie

archives