Kill Me Again (Kill me Sarah, Kill me AGAIN with love...)
(Chroniques égocentriques : The Soundtrack Of Your Life)
Radio-Blog   Caroline dit...    PUR VINYLE BABY !!!    Photoblog   KMS del.icio.us

jeudi, juillet 24, 2003

L'orchestre s'éveille doucement. Bois, cordes.
Holes. Mercury Rev. Sur l'album Deserter's songs. Une merveille.
La voix de Jonathan Donahue s'élève. Fragile. "Time, all the long red lines, that take control". Comme des voiles arachnéens.
Tu avais mis cette chanson sur une compilation que tu avais faite pour Ch. Elle ouvrait le disque. Il y a quatre ans. A quelques jours près. Tu ne retiens pas les dates. Tu fais toujours des compilations pour les filles dont tu es amoureux. Enfin pas seulement. Mais principalement. Manière de dire certaines choses que tu n'oses pas autrement. Pudeur. Peut être. Allez savoir. Tu n'en as pas fait depuis quelques mois. Les dernières ont à peine du être écoutées.

"[...] that flow into yr dreams".
Piano électrique. Accords plaqués. Basses alternées. Les cordes, les flutes qui tissent leur tapis sonore aux mille coloris étincelants. "[...]you had t' pick the one tonite...". Batterie. Et puis l'envoûtement de la scie musicale qui flotte dans les airs. Fascination.
Tu avais découvert ce disque comme Ch. En flânant sur un chat room. Les deux t'avaient émerveillé. Bibliothécaire. Cela ne pouvait que te plaire. Tu ne l'as jamais rencontrée. Juste aperçu ses beaux yeux bleus sur une photo. Loin. Pas libre. Prise de vertiges au bord la falaise des amours difficiles. Tu tombes toujours amoureux des filles qu'il ne faut pas. Mais... et elle aussi...

"[...]all those endless ends, that can't be
Tied, oh they make me laugh, an' always make me
Cry, til they drop like flies"

Elle t'avais appelé un soir au bureau. Pendant un orage terrible. Pourquoi te souviens-tu de ce détail précisément?
Elle t'a fait connaître Le Chameau Sauvage de Philippe Jaenada. Tu lui avais beaucoup parlé. Des choses jamais dites avant. A personne. Qui te paraissent dérisoires maintenant. Grâce à elle.

"[...]an' sink like polished
Stones, of all th' stones i throw,
How does that ol' song go...

La trompette traverse les cieux comme une pluie d'étoiles.
"[...]Bands, those funny little plans, that never work quite right"
Une clarté lunaire se déverse sur les dernières notes. Le tapis volant des cordes se pose délicatement sur le silence.

Ton dernier message il y a quelques mois n'est pas arrivé. Son adresse mail ne fonctionne plus. Ce soir tu penses à Ch. Qui ne lira jamais ça. Tu aimerais savoir si elle écoute toujours ton disque...

Kill Me Sarah | 21:49 |


Ego
Sexe : M / Age : 44
Profession : Aucun interet
Situation : Helplessly Hoping

14 jours à La Baule (Pdf)

This page in bad english
Mail me?
Playlist
Dresden Dolls : Dresden Dolls
Andrew Bird : The Mysterious Production Of Eggs
The Arcade Fire : Funeral
Rufus Wainwright : Want two
Nirvana : When the lights out
Eels : Blinking lights and other revelations
Beck : Guero
I am Kloot : Gods and monsters
The Smiths : The world won't listen
Hood : Outside closer
V.a : Golden apples of the sun
Jude : Sarah
Antony and the Johnsons : I'm a bird now
Black heart procession : 2
Lou Reed - John Cale : Songs for Drella
Pinback : Summer in abadon
Blonde Redhead : Melody of certain damaged lemons
Joy Division : Closer
Otis Redding : The definitive Otis
Links in new window ?
Blogs
Links
Blogonautes
Weblogues
Pitchfork
Popnews
Uncut
Mojo
Au fil de mes lectures
Liberation
Brave Patrie

archives